L’immobilier de bureau en Suisse – 2023

Les cinq plus gros marchés de l’immobilier de bureau suisses – Zurich, Genève, Berne, Bâle et Lausanne – affichent un taux d’offre de surfaces disponibles en baisse, de 4,7 % à 4,5 %, sur douze mois. Fin 2022, les cinq zones suisses les plus importantes offraient un total de 878'200 m2 de surfaces de bureau disponibles (soit 33'800 m2 de moins qu’un an auparavant). 36 % des surfaces vacantes comptabilisées se concentrent dans quatre zones : Opfikon/Glattbrugg, Wallisellen, l’aéroport de Genève et Lausanne Ouest/Crissier.

La diminution de 33'800 m2 de l’offre de surfaces de bureaux disponibles est surtout liée à l’important recul enregistré par la région de Zurich (-52'900 m2). Genève (-5'000 m2) et Lausanne (+1'700 m2) n’ont connu que de faibles variations par rapport à l’année dernière. Berne a enregistré une légère hausse de l’offre de bureaux disponibles (+7'000 m2), alors qu’à Bâle, l’augmentation de l’offre est significative (+15'400 m2), notamment du fait de l’emménagement de Roche dans sa deuxième tour en 2022, libérant ainsi plusieurs sites localisés dans le centre.

Pénurie quasi-totale de bureaux en centre-ville

Toute région confondue, le niveau des loyers aux meilleurs emplacements est resté constant. Une légère hausse est même identifiable dû à une forte demande pour les bureaux bénéficiant d'une situation centrale.

L’offre correspondante est faible puisque cette dernière est de 2,2 % dans le premier arrondissement de Zurich, avec comme conséquence pour faire face à cette pénurie persistance de surface, une hausse du loyer « prime » passant de CHF 870 à 925 par m2. Les loyers du CBD genevois sont quant à eux restés stables, malgré une baisse du taux d’offre à 1,9 %. Le centre-ville bernois souffre du manque de surfaces disponibles (0,7 %), faisant monter le loyer « prime » à CHF 450. Celui-ci a également augmenté à Lausanne, où il est passé de CHF 480 à 500, pour un taux d’offre dans le CBD à 1,5 %. Comme évoqué précédemment, le centre-ville de Bâle constitue une exception en la matière. Si le loyer maximal s’est maintenu à CHF 450, l’offre a quant à elle doublée, puisqu’elle est passée à 7,6 %.

Dernièrement, les activités de construction ont subi un net ralentissement. En effet, de 2023 à 2025, 581'000 m2 devraient voir le jour dans les cinq zones principales du marché de l’immobilier de bureau suisse. Un chiffre nettement inférieur à celui des années 2020 à 2022 (903'000 m2).

Remplissez ce formulaire pour télécharger le rapport.

DÉCLARATION DE CONFIDENTIALITÉ

Jones Lang LaSalle (JLL), ainsi que ses différentes filiales et entités, est une société internationale leader du conseil en immobilier d'entreprise. Nous prenons la responsabilité de protéger avec la plus grande rigueur les informations personnelles qui nous sont confiées.

En règle générale, les informations que nous recueillons sur vous nous permettent de traiter ou de répondre à votre demande.

Nous nous engageons à conserver les informations personnelles qui nous sont confiées, avec le niveau de sécurité approprié, et aussi longtemps que nous le jugerons nécessaire pour toute raison professionnelle ou légale. Nous supprimerons ensuite vos données de manière sûre et sécurisée. À tout moment, vous avez la possibilité d’affiner vos préférences en termes de communication et de vous désabonner.

Pour plus d'informations sur la manière dont JLL traite vos données personnelles, veuillez consulter notre déclaration de confidentialité.

Nous sommes là pour vous.

Bénéficiez de notre savoir-faire et de notre expérience pour prendre la bonne décision.

Anita Bleiker
Senior Vice President Landlord & Tenant Representation
Sophie Carliez
Senior Vice President Landlord & Tenant Representation
Jan Eckert
CEO Schweiz & Head of Capital Markets DACH
Daniel Macht
Managing Director Valuation
Daniel Stocker
Head of Research
Gregor Strocka
Managing Director Capital Markets